Comment bien choisir son pull en laine ?

pull hiver

Pull blanc hiver

La saison d’automne est idéale pour choisir le pull en laine idéal dans lequel vous aurez plaisir à vous glisser, confortablement protégé du froid, sans pour autant renoncer à votre style !
Si vous hésitez encore devant la multitude de modèles disponibles en boutique, ce petit guide pourra vous fournir quelques éléments de base pour optimiser votre investissement de saison !

Le pull en laine allie confort et qualités isolantes inégalées

Un conseil : si vous désirez passer les saisons froides bien calfeutré, oubliez les fibres synthétiques de type acrylique ou polyester, et préférez des matières naturelles comme le coton ou la laine.

La laine, issue d’une toison animale (mouton, chèvre…) est chaudement recommandée. Celle-ci offre en effet une excellente isolation thermique et reste inégalée en la matière.
Son pouvoir de restitution de chaleur dépend de l’épaisseur des fils utilisés et du tissage réalisé : plus ce dernier est serré, plus la chaleur restituée est importante.

Apprenez à choisir le type de laine idéale, et regardez attentivement l’étiquette de composition de l’article qui vous intéresse.
La laine vierge garantit une matière noble et naturelle dans laquelle sont concentrés moins de 7% d’autres fibres.

La laine mérinos – issue de la toison d’un mouton originaire d’Australie – se caractérise par son extrême finesse et ses qualités de douceur vous offre un confort maximum, d’autant plus qu’elle évacue facilement l’humidité.

Le luxueux cachemire offre les qualités d’une grande finesse liée à une chaleur intense, et son aspect soyeux en fait un lainage d’exception.
Plus coûteux car plus rare, il provient de la toison des chèvres élevées dans les régions d’Inde, du Cachemire, du Pakistan et de la Chine.

L’alpaga provient de la toison d’un animal apparenté au lama et élevé en Bolivie ou au Pérou. Ce lainage très résistant absorbe très lentement l’humidité et retient particulièrement bien la chaleur.

Le mohair provient d’une chèvre à poil long (« angora »). Elle protège et isole très bien, du froid comme du chaud, grâce à ses capacités naturellement régulatrices.

Après la matière, occupez-vous donc du style !

Adaptez votre pull à votre morphologie, mais aussi à vos goûts personnels, et associez-le aisément à vos tenues.
Portez une attention particulière à la coupe et au type de col de votre pullover.

Le pull de type col V dégage le cou et élance avantageusement la silhouette.
Porté sur un t-shirt ou une chemise, ne le choisissez pas trop ajusté ni trop large, il perdrait de son élégance et de son confort.
Tous les coloris sont permis, des plus neutres (gris, noir ou marine) aux plus vifs qui réveilleront votre tenue au cœur de l’hiver et boosteront votre humeur ! Pour une version chic assurée, portez-le sous un blazer ou un pardessus classique.

Le pull à col rond reste un grand classique et il séduit toutes les générations.
Facile à interpréter au quotidien, vous le porterez seul ou sous une veste, un blouson, une parka ou un caban…

Le pull à col montant permet d’étoffer avantageusement une silhouette menue.
Raffiné porté sous un trench-coat, il se montrera plus décontracté au-dessus d’un t-shirt ou d’une chemise.

Le gilet boutonné, avec ou sans poches, est un tricot traditionnel qui peut se porter avec ou sans pardessus.
Il est tricoté dans de nombreux types de mailles qui lui confèrent son originalité.

Le col roulé, enfin, est un basique intemporel d’une grande sobriété.
Il affine les silhouettes avec beaucoup d’élégance. Associez-le sans souci à toutes vos tenues : veste, blazer chic, trench, caban, duffle-coat ou pardessus lui conviennent également !