Choisir un bon radiateur électrique ?

radiateur electrique

chauffer avec un radiateur électrique

Il est bien loin le temps où les radiateurs électriques se résumaient à de simples objets monolithiques composés principalement d’acier. Nous pensons bien évidemment au convecteur électrique des premiers âges, doté en tout et pour tout d’une résistance électrique rudimentaire pour produire de la chaleur.

Aujourd’hui, pour chauffer toutes nos pièces, nous trouvons dans les rayons des magasins spécialisés une large gamme de radiateurs de technologies très différentes. Comment s’y retrouver, que choisir ? Quels critères prendre en considération pour réaliser le bon choix ?

Les boutiques ou acheter son radiateur électrique

Des offres sur les radiateurs électriques à découvrir
Des prix corrects

Des promotions à ne pas rater sur les radiateurs électriques chez Leroy merlin
Des belles offres à découvrir

Amazon des prix vraiment sympas sur les radiateurs
Des réductions toute l'année

Le fonctionnement et les avantages


Fondamentalement, le fonctionnement d’un radiateur électrique est le même, quelle que soit la technologie employée. Oui, même notre bon vieux convecteur électrique des premiers âges équipé d’une simple résistance électrique n’est pas si obsolète que ça. Ainsi, l’électricité est ici utilisée pour faire chauffer à son passage des résistances. Celles-ci émettent alors de la chaleur que l’on peut réguler généralement à l’aide d’un thermostat.

Les avantages du radiateur électrique face aux systèmes de chauffages basés sur des combustibles sont alors multiples : installation simple et accessible à tous, espace nécessaire limité, aucun entretien du matériel, ni problème de stockage ou d’approvisionnement d’un quelconque combustible à gérer.

Les différentes technologies employées

Selon les technologies employées, vous trouverez toutefois des différences, particulièrement sur la qualité de chauffe plus ou moins notable. Le prix de la consommation peut alors aussi légèrement varier, particulièrement grâce à une optimisation de la chaleur émise.

En effet, un simple convecteur électrique récupérera l’air le plus froid situé près du sol afin de produire de la chaleur. Ainsi, la température relevée en plusieurs points du sol au plafond sera progressivement plus haute. Dès lors, nous pourrons trouver des différences de température entre le sol et le plafond de l’ordre de 8° voir plus. Pire encore, si la pièce est équipée d’une ventilation mécanique contrôlée (en abrégé VMC), une grande partie de l’air réchauffée sera alors capturée et expulsée vers l’extérieur de votre maison, (surtout si votre radiateur est positionné à proximité).

Les différentes technologies pourrons alors êtres employées selon différents critères, où nos convecteurs électriques ont encore toute leur place. Voyons tout cela.

Convecteur électrique

Les radiateurs dits «convecteurs électriques» sont les plus répandus et les moins chers. Fonctionnant par convection (mouvement vertical de l’air ascendant), ils réchauffent l’air ambiant capturé par la partie inférieure du chauffage. Cet air est alors réchauffé par un certain nombre de résistances électriques avant de ressortir vers l’extérieur par des ailettes situées en haut de l’appareil.

Comme suggéré précédemment, le confort thermique est ici limité à une zone donnée. La chaleur produite n’est pas homogène. Par exemple, si l’air vers le sol est trop froid, les habitants d’une maison auront tendance à augmenter la température afin d’espérer gagner en confort. Mais l’air en hauteur augmentera alors. De plus, l’air rejeté est ainsi asséché, pouvant ainsi contribuer à une sensation de sécheresse de la gorge, ou des picotements aux niveaux des yeux et des narines.

Mais cela ne signifie en rien que les convecteurs électriques sont totalement inutiles et à exclure. Au contraire, ils peuvent être parfaitement adaptés comme chauffage au travail, dans un bureau par exemple, ou encore dans les domiciles dotés d’un ventilateur au plafond, mais aussi dans de petites pièces, comme une salle de bain, un couloir, ou encore en association avec d’autres appareils de technologies différentes.

Les panneaux électriques rayonnants ou chauffage radiant

Contrairement aux simples convecteurs électriques, le chauffage radiant réchauffe non pas l’air ambiant, mais cette fois-ci, les objets environnants. La chaleur est alors produite grâce à une plaque émettrice située derrière une grille. Cette plaque est en fait une résistance chauffant à une très haute température. Elle émet alors de la chaleur sous forme de rayonnement électromagnétique infrarouge. Le résultat est une sensation de chaleur plus confortable et proche de celle procurée par le soleil.

Le rayonnement produit chauffe ainsi non pas directement l’air, mais les surfaces des murs, les meubles, ainsi que les corps présents dans la pièce. Attention, plus une pièce est peuplée par des êtres ou des objets plus le chauffage sera difficile et nécessitera alors d’autres radiateurs en renfort.

La température augmente alors progressivement et très lentement, ce qui exclu notamment son utilisation dans une trop grande pièce, surtout si celle-ci est encombrée. Vous l’aurez compris, il est aussi impératif de garder en permanence en fonctionnement un tel chauffage, sinon vous risquez de ne pas réussir à chauffer convenablement et de manière rapide une salle.

Ainsi, à moins d’orienter un radiateur radiant directement vers soi, le chauffage de la pièce sera lent, et potentiellement coûteux.

Le chauffage à accumulation


Quelle que soit la technologie employée ici (à bain d’huile, à pierre réfractaire, à pierre de lave etc.), l’objectif d’un tel type de chauffage est ici non pas de restituer quasi immédiatement la chaleur, mais de l'emmagasiner jusqu’à atteindre une certaine température avant de la libérer. Ainsi, la température cible met un certain temps avant de monter, mais s’avère stable et homogène une fois émise.

Un système de régulation automatique permet alors de couper le chauffage et de le reprendre, afin de toujours maintenir la température d’émission au niveau voulu. Ainsi, les matériaux qui emmagasinent la chaleur restituent pendant les coupures de l’alimentation électrique la chaleur accumulée.

Ce type de chauffage est généralement le plus cher, mais dans les faits, sont prix est vraiment trop élevé pour justifier des propriétés souvent imaginaires.

Conclusion électrique

Pour finir, retenez ceci : quel que soit le type de chauffage électrique, tous fonctionnent par effet de joule. Fondamentalement, vous ne ferez pas d’économie en achetant le plus cher des radiateurs. En électricité lorsqu’on dissipe 2 kW par heure on consomme au compteur 2 kW par heure. Par conséquent, à quelques négligeables exceptions près, notre simple et bon vieux convecteur électrique de 2000W à 50€ fera parfaitement l’affaire dans la majorité des cas. À vous de voir si pour un confort de chauffage tout relatif, vous êtes près à payer de 2 voir 10 à 20 fois plus cher, si ce n’est plus.